Accueil arrow Présentation arrow Historique
Commune de Bonfol

Site officiel

crapaud.jpg
 
 
 
Historique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le nom de Bonfol pourrait signifier "bonne forêt", venant du latin, ou "lieu où abonde l'argile" d'après le vocable celte.

Bonfol a défini ses armoiries de la façon suivante "d'Argent à la bande d'Azur accompagnée en chef d'une étoile du même". Les habitants de Bonfol sont appelés les bâts ou les crapauds.

Le village actuel est en fait la fusion de 4 hameaux: le Cras-Chalet, Truncheré, Vareroille et le Vieux-Bonfol (ou Bonfol-le-Haut). Ces villages ont certainement été détruits durant les guerres de Bourgogne et les survivants se seraient regroupés "Sous les Chênes", endroit où aurait vécu St-Fromond, pour fonder le nouveau village de Bonfol.

Les étangs de Bonfol ont été aménagés par les princes-évêques de Bâle pour la pisciculture et la chasse aux canards. Ils ont été signalés pour la première fois en 1497.

En automne 1786, des miasmes provenant du Grand Etang du Prince vidé durant l'été infectèrent le village d'une fièvre maligne. Les étangs furent alors asséchés pour être réhabilités qu'en 1930 où ils obtinrent le statut de réserve naturelle.

Le village fut également secoué par la Guerre de Trente Ans. En 1634, les Suédois envahirent le village et ne laissèrent derrière eux qu'un monceau de cendres.

Grâce à sa bonne argile, Bonfol est très connu pour sa poterie. En 1830, la moitié de la population du village était employée dans cet art. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une seule potière professionnelle.




Bonfol est une commune jumelée depuis septembre 1988 avec Beurnevésin et Pfetterhouse, village de France voisine.

 
Suivant >

© 2017 Commune de Bonfol